une nation pourrait être expulsée pour avoir falsifié la nationalité d’un joueur !

« La Fifa a décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire pour examiner l’éventuelle inéligibilité de Byron David Castillo Segura » pour les matchs éliminatoires disputés avec l’Equateur, indique l’instance dirigeante du football mondial.

Sa commission de discipline a été saisie après une plainte déposée par le Chili concernant « la possible falsification de documents accordant la nationalité équatorienne » au joueur, rappelle-t-on.

Le Chili a terminé septième de la zone « Amsud » tandis que l’Équateur, quatrième, s’est qualifié pour la Coupe du monde au Qatar. Avec cet appel, le Chili espère que l’Equateur sera sanctionné et qu’il pourra disputer la Coupe du monde à sa place.

Le Chili avait fait match nul 0-0 en Équateur le 5 septembre 2021 et avait été battu à domicile 2-0 le 17 novembre 2021.

La fédération chilienne assure qu' »il existe d’innombrables preuves que le joueur est né en Colombie, dans la ville de Tumaco le 25 juillet 1995 et non le 10 novembre 1998 dans la ville équatorienne de Playas ».

La Fédération équatorienne de football (FEF) a rejeté ces accusations, assurant que Byron Castillo est « dûment inscrit auprès de l’autorité judiciaire compétente » et dispose de « tous les documents nationaux en règle ».

L’arrière droit du Barcelona Guayaquil, club équatorien, a pris part aux deux matches de qualification disputés en septembre et novembre 2021 contre le Chili. Si les deux matches étaient gagnés sur tapis vert pour les Chiliens, ils pourraient terminer à la quatrième place qualificative pour la Coupe du monde au Qatar.

L’avocat représentant les intérêts du Chili, Eduardo Carlezzo, a déclaré mercredi qu’il attendait « une décision rapide » de la FIFA, dans les « 30 jours ».

« La FIFA a aussi intérêt à prendre une décision le plus tôt possible. L’incertitude avant la Coupe du monde n’est dans l’intérêt de personne », a déclaré Me Carlezzo pour qui il n’y a « aucun doute que le joueur est né en Colombie et que son acte de naissance est équatorien ».

Le Chili demande également la disqualification de Byron Castillo et que l’Equateur soit exclu de la Coupe du monde 2026 co-organisée par les Etats-Unis, le Mexique et le Canada.

« La Fédération (équatorienne) a clairement une responsabilité totale et objective car elle avait connaissance de ces faits depuis de nombreuses années (…) et elle a pris le risque de le convoquer. Maintenant, elle doit en subir les conséquences », a déclaré l’avocat.

Laisser un commentaire