Tour de Turquie – Groves prend tout sur la 2ème étape, Quintana perd gros !

Troisième la veille à Kusadasi, Bosquets de Kaden a fait mouche lundi lors de la 2ème étape du Visite de la Turquie. Au terme d’un sprint massif marqué par l’abandon brutal de Caleb Ewan (Lotto Soudal) A 150 mètres de la ligne d’arrivée, l’Australien de Team BikeExchange-Jayco a facilement dominé le Belge Jaspe Philipsen (Alpecin-Fenix) et les Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe). Grâce au jeu des bonus, Bosquets de Kaden endosse le maillot de leader au détriment de Caleb Ewancinquième de cette étape.

La mauvaise journée du Team Arkéa-Samsic

Chute lourde à un peu plus de 3 kilomètres de l’arrivée, NairobiQuintana (Team Arkéa-Samsic) – qui avait déjà chuté un peu plus tôt – a perdu beaucoup de temps lundi (1’44 ») et a certainement dit adieu à ses espoirs de victoire finale. Team Arkea-Samsic eu une journée sombre depuis Nacer Bouhanni a dû abandonner pendant l’étape après avoir été pris dans une chute, dans laquelle a également été impliqué Kévin Lédanois.

Nacer Bouhanni quitte le Tour de Turquie, Nairo Quintana chute !

C’est après une vingtaine de kilomètres qu’un groupe de tête se forme. Ce dernier est composé de Jon Barrenetxea (Caja Rural-Seguros RGA), Peio Goikoetxea (Euskaltel-Euskadi), Ange Fuentes (Burgos BH), Julien Lino (Aide à vélo de l’équipe), Noé Granigan (Wildlife Generation Pro Cycling), Christian Raileanu (Équipe Sakarya BB Pro), Oleksandre Prévar (Équipe cycliste Spor Toto) et Nicolas Sessler (Global 6 Cycling). Avec un maximum de 3 minutes d’avance sur le peloton, les huit hommes de tête n’ont pas vraiment le temps de croire à l’exploit, d’autant plus que le peloton – dans lequel il n’est plus Nacer Bouhanni (Team Arkéa-Samsic, qui a abandonné – ne traînons pas.

A l’assaut de la seule difficulté du jour, à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, l’écart est d’environ une minute. Dans cette ascension, qui est franchie en tête par l’Américain Noé Graniganqui prend ainsi le maillot de meilleur grimpeur à Nicolas Édet (Team Arkéa-Samsic), le leader de ce dernier, le Colombien NairobiQuintanava au sol en compagnie de l’Australien geai vigne (Alpecin-Fénix). Après plusieurs kilomètres de chasse, les deux hommes parviennent à revenir dans un peloton qui a rattrapé toutes les échappées, sauf Peio Goikoetxeaqui est parti seul.

Un avantage sans conséquence, Quintana toujours en baisse, Kaden Groves le plus rapide

Pourtant, l’Espagnol n’a pas résisté longtemps puisqu’il s’est fait reprendre à 27 milles d’Alaçati. Quelques instants plus tard, un trottoir s’est produit au sein du peloton, une vingtaine de coureurs se retrouvant en tête, dont Jaspe Philipsen (Alpecin-Fénix) et NairobiQuintana. Mais la deuxième partie du peloton parvient à revenir après 2 ou 3 kilomètres de chasse, et les choses se calment à nouveau, ce qui permet Objectifs vitaux (Sakarya BB Pro Team) pour s’échapper. Mais avec le vent de face, l’Ukrainien n’a pas pu prendre beaucoup d’avance et s’est vite fait rattraper, tout comme le Belge Abram Stockman (Saris Rouvy Sauerland Team), qui a subi le même sort après être également sorti en solitaire.

Peu avant les 3 kilomètres, une nouvelle chute se produit au sein du peloton, NairobiQuintana s’impliquer à nouveau ! Prenant le temps de partir, le favori de ce Visite de la Turquie perdra beaucoup de temps lors de cette 2ème étape. Devant, les sprinteurs entrent en action, et le plus fort d’entre eux est Bosquets de Kaden (Team BikeEchange-Jayco) qui a gagné devant Jaspe Philipsen (Alpecin-Fénix) et Sam Bennett (BORA-hansgrohe). Bien pris par Jasper DeBuyst, Caleb Ewan (Lotto Soudal) coupe inexplicablement son effort à 150 mètres de la ligne. Seulement cinquième, l’Australien laisse donc son maillot de leader à bosquets.

Laisser un commentaire