A Gand, on ne pense qu’à la finale de la Coupe

Le DJ de la Ghelamco Arena était aussi inspiré que les Buffalos dimanche. Lorsque l’arbitre a appelé la pause, il a lancé un coup des Monkees : « Je suis un croyant » (« Je suis croyant » en VF). Trois minutes plus tôt, alors que c’était 1-1 à Courtrai-Anderlecht, Gand venait de passer provisoirement dans le top 4 grâce à un but de Julien de Sart après une mi-temps de haut niveau.

Le stade gantois était même en feu lorsque Tissoudali inscrivait un deuxième but dès le retour des vestiaires après une bourde monstrueuse de Romo à la reprise. On était très loin de l’ambiance feutrée d’avant-match où personne ne semblait croire à un miracle à quelques kilomètres de là, au stade des Golden Spurs.

Puis Anderlecht a marqué deux fois en cinq minutes et la Ghelamco Arena s’est éteinte. Un contraste assez fort, au point que l’on a entendu pour la première fois ce soir-là les quelques centaines de supporters de Louvain. Le 2-3 de Courtrai n’a même pas rallumé la flamme, à part une rumeur qui s’est soudain propagée dans les tribunes à cinq minutes de la fin. Mais non, rien ne s’était passé dans l’autre stade. Gand y a cru pendant 27 minutes dimanche, dont un quart d’heure de pause. « Je félicite Anderlecht qui mérite d’être en PO1 toute la saison. Et je félicite aussi Courtrai d’avoir joué le match malgré une période plus difficile »a lancé Hein Vanhaezebrouck, d’excellente humeur après le match. « J’ai dit que tout était fini et on n’y croyait pas vraiment. Donc on n’est pas trop déçus. Au lieu de cela, je tiens à féliciter mon équipe pour son beau jeu et pour sa série de 25 sur 27 en fin de phase classique. . »

Les Buffalos ont également été chaleureusement applaudis au coup de sifflet final. Au lendemain d’une fin de match folle avec trois nouveaux buts en cinq minutes, une perle de Hjulsager et un doublé de Tissoudali en moins de 120 secondes. Tout le monde s’est ensuite tourné vers l’écran géant qui retransmettait les derniers instants de Courtrai – Anderlecht. Lorsque l’espoir a finalement été enterré, l’ovation de la Ghelamco Arena a repris et les Buffalos ont entamé un tour d’honneur mérité. Tissoudali a même jeté ses crampons dans le kop pour remercier les supporters avant de sauver le ballon pour se souvenir de son triplé. « Tarik s’est un peu blessé au genou après son dernier but mais c’est une réaction normale après sa blessure. Il n’y aura pas de problème pour la finale »précise Vanhaezebrouck.

A Gand, tout le monde ne pensait déjà qu’au Heysel. Au vu de leur forme impressionnante, de la magie de Tissoudali et du probable retour de blessure d’Odjidja, les Buffalos y croient, même s’ils ont tous transmis le statut de favori à Anderlecht en zone mixte. Nous avons ensuite demandé à Marc Brys ce qu’il en pensait. « Après mon commentaire sur le match lors de cette conférence de presse, Hein a dit que j’étais un bon analyste. Je pense donc que Gand est la meilleure équipe »a répondu l’entraîneur de l’OHL avec son humour ironique. « Pas plus sérieusement, ce sont deux équipes avec des styles différents mais qui sont belles à regarder. Je m’attends à une finale qui vaudra la peine d’être vue. »

Laisser un commentaire